3 conseils pour bien poser sa porte de garage

L’installation d’une porte de garage nécessite forcément certains travaux. Elle peut s’avérer compliquée à moins de connaître les étapes à suivre. Pour éviter les complications, certains propriétaires préfèrent alors solliciter les services d’un professionnel dans le domaine. Quoi qu’il en soit, voici quelques conseils à prendre en compte pour l’installation de sa porte de garage.

Les précautions préalables

Ceux qui prévoient de réaliser eux-mêmes les travaux de pose de la porte de garage peuvent trouver des conseils pertinents sur https://www.menuibat.be/. Avant de se lancer dans les travaux, il faut d’abord consulter la mairie et la compagnie d’assurances. Tous les propriétaires doivent, en effet, signaler les travaux modifiant l’aspect extérieur de leur habitation. Les transformations doivent se faire dans le respect des règles d’urbanisme et de copropriété. Il est par exemple exigé que l’ouverture sur le garage réponde à la norme NF EN 13241 – 1. Outre les questions administratives, la porte de garage à installer doit également être étanche et bien isolée.

Les mesures de la porte de garage

La prise des mesures de la porte de garage est une étape importante. Il faut alors savoir s’y prendre. En cas de doute, le mieux, serait de solliciter les services d’un professionnel dans le domaine. Les travaux commencent par la prise des mesures pour l’installation de la fermeture. Il s’agit notamment des dimensions du tableau et du garage. Durant cette étape, il faut prendre en compte la profondeur de la pièce et les éventuels obstacles au plafond. Une fois le modèle de porte choisi, les propriétaires doivent se référer à l’espace disponible dans leur garage.

Les outils utilisés pour la pose

Il va de soi qu’un professionnel dans le domaine dispose de tous les outils nécessaires pour l’installation de la porte. Ce n’est cependant pas le cas pour les bricoleurs qui veulent eux-mêmes réaliser les travaux. Il convient alors de réunir tous les outils avant de commencer. Il aura notamment besoin d’outil de mesure, de tournevis, de clés à tubes et mixtes, de marteau et de pinces. L’installateur se sert également de vis, de chevilles, de scie à métaux, de perforateur, de perceuse, de serre-joints et de joint de mousse. D’autres matériels pourraient être nécessaires, surtout pour les modèles de porte motorisée. Réunir tous ces outils pourrait constituer une dépense supplémentaire pour le propriétaire. De plus, rien ne garantit que la porte de garage sera bien installée. Aussi, le mieux serait de se tourner directement vers un professionnel dans la pose.

Auteur de l’article : Sylvain Détreuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *