Comment réagir face aux pannes de l’injection du moteur?

En tant que conducteur, vous avez certainement du déjà entendre parler de l’injection motrice. Il s’agit d’un composant essentiel de la voiture qui a pour rôle d’acheminer l’essence dans la chambre de combustion pour la bonne marche du véhicule. Ainsi, comprendre son fonctionnement de façon à détecter et faire face aux pannes est une manière de bien entretenir la carrosserie.

Comment diagnostiquer une panne d’injection du moteur ?

Selon les instructions de certains sites comme https://www.powerconcept.be l’injection motrice est une des pièces maitresses du véhicule. Il amène le carburant, vers la rampe commune, assure la montée de la pression des essences et collecte les relevés donnés par les capteurs de moteur sans oublier de passer par le contrôle de l’ouverture des injecteurs. Il ne faut aussi oublier le fait que l’injection du moteur envoie le carburant dans les cylindres. En d’autres mots, c’est la pièce la plus importante du véhicule et il faut l’entretenir sans oublier de diagnostiquer les pannes qui peuvent survenir.

Plusieurs signes peuvent indiquer une panne d’injection du moteur. Il peut s’agir dans un premier temps d’une perte de puissance et de vitesse du moteur. Parfois le problème peut être assez délicat à tel point que le moteur soit calé et n’arrive plus à démarrer correctement. En dehors du fonctionnement du moteur, les pannes d’injections peuvent également toucher l’échappement de la voiture. A cet effet, ce dernier va émettre une fumée noire avec une odeur déplaisante. Le problème d’injection peut également être localisé au niveau de la consommation du véhicule. En effet, lorsqu’il consomme plus que d’habitude c’est le signe qui indique une panne. Enfin pour les voitures diesel, le conducteur doit s’alarmer s’il entend des bruits étranges au niveau du moteur.

Comment éviter les problèmes d’injection?

Pour prévenir les pannes d’injection, il est toujours recommandé d’entretenir régulièrement sa voiture. Cela peut se faire soit en sollicitant l’aide d’un garagiste ou en utilisant une valise diag multimarq klavkarr. Il s’agit d’un outil de dernier cri qui permet de détecter de manière fiable les pannes d’injection. Pour pouvoir le mettre en marche, il suffit de brancher votre boitier à la prise OBD du véhicule. Le matériel affichera alors les codes de défaut. Si par malheur les problèmes ont déjà occasionné mais le conducteur désire tout de même démarrer sa voiture alors il existe un procédé simple. Pour cela, il faut mettre en marche le voyant moteur, puis de mettre le contact.

Après avoir mis le contact, le dispositif va s’allumer pendant quelques fractions de seconde pour ensuite s’éteindre. C’est durant ce laps que le conducteur devra allumer son moteur pour démarrer la voiture. Une fois sur la route, il ne doit pas rouler à une vitesse supérieure à 40km/h. Une telle limite a pour but de le protéger de tout accident et d’éviter les risques de surconsommation. Il est à noter que ce procédé n’est conseillé que si le véhicule est en panne au beau milieu de la route. En revanche, la réparation de l’injection du moteur ne doit être faite que par un spécialiste et non par ses propres moyens.

Auteur de l’article : Sylvain Détreuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *