QUELQUES CONSEILS POUR ROULER ÉCO ET ECONOMISEZ LE CARBURANT

Le carburant, c’est cher ! Savez-vous qu’en adoptant une conduite éco-responsable, vous pouvez baisser jusqu’à 30% votre consommation de carburant ? Si vous n’êtes pas encore passé(e) à l’électrique, adoptez ces quelques gestes simples et faites des économies tout en faisant du bien à l’environnement !

 Vérifier l’état et la pression des pneus environ une fois par mois.

Pour économiser son carburant et dépenser moins d’essence sur la route, la première chose à faire est de régulièrement contrôler ses pneus. En effet, 20 % de la consommation totale de votre véhicule passe par cette gomme.

En moyenne, des pneus sous-gonflés augmentent la consommation de carburant de 5 %. Bon à savoir lorsque la quasi totalité des stations service sur l’autoroute proposent un système de gonflage des pneus gratuits !

Réaliser un entretien fidèle et régulier

Un véhicule en mauvais état consomme plus d’essence. Par exemple, si vous conduisez un véhicule diesel et que votre filtre est encrassé, son bon fonctionnement va nécessiter plus d’effort de la part du véhicule, et donc une hausse de carburant. Une fois que nous savons que ne pas entretenir régulièrement son véhicule influe sur les réglages et le bon fonctionnement du moteur, il suffit de prendre un rendez-vous dans un garage de façon régulière pour s’éviter des sur consommations.

Perfectionner votre aérodynamisme

Plus la prise au vent est conséquente, plus le véhicule consomme. Utilisez des coffres de toit et des porte-vélos adaptés. Si vous n’en avez pas l’utilité, n’hésitez pas à les enlever. Allégez-vous. Décrochez  porte-vélos, barres et coffres de toit dès qu’ils ne sont plus utilisés.

Limitez les bagages : 100 kilos de plus, c’est 5 % de surconsommation. 

Contrôler votre bouchon d’essence

Vérifiez tout simplement le serrage de votre bouchon d’essence après avoir fait le plein. Cela peut paraître logique, mais il s’agit d’une des premières causes d’évaporation de carburant.

 Appuyer sur le pistolet en mode Lent

Deux bénéfices à cette action pendant que vous faites le plein. Le 1er : vous minimiserez les vapeurs créées pendant le remplissage. Le 2ème : tout simplement une astuce pour gagner de ce précieux liquide.. car un certain % qui entre dans le réservoir d’une manière forte partira tout simplement en vapeur.

Adapter sa conduite

Adoptez une conduite souple. Il faut gérer son allure, appréhender les situations pour ne pas avoir à conduire dans les limites du véhicule. L’utilisation du frein moteur économise votre système de freinage, et, contrairement aux idées reçues, n’augmente pas la consommation. La conduite à haute vitesse sur longues distances est à éviter. Le temps gagné sur autoroute sera perdu à la station-service.

La méthode : modérez votre vitesse de croisière. Réduire votre vitesse de 20 km/h peut vous faire économiser jusqu’à 20 % de carburant. De même, dès que vous le pouvez, évitez d’appuyer brutalement sur le champignon ! Sachez qu’environ 40% des accélérations peuvent être évitées

Anticiper les ralentissements et les arrêts évite une surconsommation de carburant de 50 % ! Ça vaut peut-être le coup de lever le pied, non ?

Réguler et limiter la climatisation

Rouler avec la climatisation puise beaucoup d’énergie et pollue davantage. Une consommation entre 5 et 10% sur un plein selon le modèle. Au démarrage, évitez d’exploiter au maximum votre climatisation.

Si vous n’êtes pas équipé du système Start Stop (de plus en plus souvent de série sur les véhicules neufs) pensez à couper le moteur lors de vos arrêts. Pour vous donner une petite idée, sachez que laisser son moteur tourner 10 minutes par jour pendant 2 mois est égal à 1 plein.

La méthode : si votre moteur est chaud et s’il doit tourner plus de dix secondes, n’hésitez pas à le couper. Rassurez-vous : l’énergie nécessaire au démarrage sera inférieure.

Auteur de l’article : Sylvain Détreuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *